La formidable histoire du Train de
Monsieur Larmanjat au Portugal

Stacks Image 6



LES ESSAIS DU TRAIN LARMANJAT EN SUISSE
Les essais catastrophiques n’ont pas été poussés aussi loin qu’à Lisbonne.


d'après TECHNO-SCIENCE

En 1871, on envisage donc de relier la localité d'Echallens (900 habitants) à Lausanne (26.000 habitants).

La première concession - selon décret du Grand conseil du canton de Vaud du 6 juin 1872 - prévoit la construction et l'exploitation d'un chemin de fer utilisant le système français Larmanjat. Guidé par un rail unique noyé dans la chaussée, il n'entrave pas le trafic routier et peut même atteindre les dix-neuf kilomètres par heure en vitesse de pointe. Mais, au dire d'un ingénieur qui l'a vu circuler près de Paris, la locomotive abandonne fort souvent la voie pour courir à droite et à gauche, telle une brouette, surnom que l'on donne toujours au LEB du côté de Lausanne.

L'Autorité fédérale refuse ce système et elle impose une voie conventionnelle à deux rails, d'un écartement réduit qu'elle fixe à un mètre, norme fort répandue depuis pour les lignes secondaires.

Le LEB a été le premier chemin de fer de Suisse à voie métrique. Sa construction débute en décembre 1872 entre Montétan (quartier de Lausanne) et Jouxtens-Mézery. Le matériel roulant ainsi que la voie sont récupérés de l'ancienne ligne du Mont-Cenis, chemin de fer qui reliait la France à l'Italie par le col du Fréjus.

Stacks Image 28

Couverture de la partition de musique pour piano par M. Marti de 1970,
dédiée au train Larmanjat et au Maréchal Duque de Saldanha
Capa de partitura de musica para piano por M. Marti de 1870 dedicada
ao Larmanjat e ao marechal duque de Saldanha

© 11/2018 MSA - Michel Subrenat-Auger.